Comme au cinéma de Hannelore Cayre

Un avocat démotivé plaide sa dernière affaire dans la ville de Colombey-les-Deux-Églises, où se retrouve Étienne Marsant, acteur en fin de carrière cherchant à tromper l’ennui, ces deux univers vont se rencontrer. Il est précisé sous le titre que c’est une petit fable judiciaire, comme si l’auteure s’excusait par avance de la légèreté de son livre. Et effectivement c’est un roman qui se lit rapidement, …

Lire la suite

Betty de Arnaldur Indridason

Le dispositif paraît simple, une narration sur deux niveaux, le premier est en flash-back l’histoire de la rencontre avec Betty, une femme séductrice qu’on imagine très vite fatale, le deuxième au présent est la description de la prison, des interrogatoires, de comment on tente de faire craquer quelqu’un, le passage d’un niveau à l’autre est très fluide et transparent, on va d’une manipulation à l’autre, …

Lire la suite

Le jour où j’ai tué mon père de Mario Sabino

Un prisonnier parle à son psy suite au meurtre de son père. Chaque chapitre pourrait être une séance d’analyse, pour compliquer ou aérer le système, est inséré un livre inachevé écrit par le narrateur. Différents niveaux de récits se succèdent ainsi. L’écriture est riche, changeante, elle tente de suivre la pensée de ce personnage mono-maniaque, mégalomane et en souffrance, le langage est parfois précieux, truffé …

Lire la suite

186 marches vers les nuages de Joseph Bialot

Berlin, la seconde guerre mondiale se termine, la ville est une ruine, les Américains, les Russes l’occupent, le héros est un antifasciste allemand passé de camps en camps, il est placé sous les ordres d’un colonel américain à la recherche d’un SS. La description de l’univers concentrationnaire, de l’atroce arbitraire nazi est puissante, précise. Bialot sait montrer simplement le processus de déshumanisation en marche, les …

Lire la suite

Mort sur la route de David le Breton

Ça commence plutôt bien, des jeunes sur la route, l’univers des squats, un certain mystère mais ça ne dure pas, c’est plutôt bien écrit, assez sobre, une construction avec de nombreux personnages qui se tient, qui donne du rythme. Mais il y a des coïncidences énormes au niveau de l’intrigue (le coup du schizophrène, il fallait oser, je vous raconte, cela ne dévoile rien de …

Lire la suite

Verre froid de Piergiorgio Di Carra

L’histoire est classique, un flic est muté en Calabre et doit affronter la mafia calabraise, la ‘Ndrangheta, qui a fait parler d’elle cet été suite à des règlements de compte. L’auteur ne cherche pas à construire une histoire originale, au contraire, cette enquête est comme dévitalisée, le héros la mène parce qu’il doit la mener sans qu’on sente de véritable enjeu, avec une description très …

Lire la suite

Ground XO de Hannelore Cayre

On retrouve avec plaisir Christophe Lebowitz, le personnage récurrent des trois premiers romans noirs d’Hannelore Cayre. Ce loser, râleur, toujours très doué pour se fourrer dans des plans foireux se lance dans le commerce du cognac suite à un héritage, et pour cela s’associe à des petits voyous pour faire un groupe de gangsta rap. Hannelore Cayre sait toujours autant faire vivre son monde de …

Lire la suite

Qui est Lou Sciortino ? de Ottavio Cappellani

La mafia, son décorum, les règles à suivre qui ne fonctionnent plus, les codes d’honneur qui fait qu’on se tue sans qu’on comprenne totalement les tenants et les aboutissants, sont le centre de ce livre ironique. L’auteur joue sur les clichés de la mafia, où comment des vieux gangsters essaient de faire tenir la baraque, la tradition. On assiste à un conflit de génération, un …

Lire la suite