Rendez vous dans le 18ème de Jake Lamar

Comme le titre l’indique, ce livre est une plongée dans le 18ème arrondissement de Paris. Un pianiste, Ricky Jenks, exilé afro-américain à Paris, doit enquêter sur la disparition de la femme de son cousin détesté. Ce sera l’occasion pour l’auteur de nous décrire un quartier avec ses habitants, ses marginaux, ses transsexuels, ses rues, ses bars sombres. Le regard d’un exilé, un regard tout en nuance autant sur ce coin de France que sur la communauté noire américaine qui s’y trouve.
L’écriture est classique, l’histoire tarabiscotée mais peu importe, on s’y perd un peu, c’est d’une crédibilité limitée, mais c’est foutraque comme la vie du héros loser, ça fait partie du charme du livre dont le réalisme se situe ailleurs, dans les sentiments du héros, dans le couple touchant et orageux qu’il forme avec Fatima, dans sa relation avec sa famille. Beaucoup de tendresse dans le regard qu’il pose, même sur les méchants de l’histoire. Tout le monde a ses raisons et cela fait partie de l’humanité qui se dégage de ce livre.
Rendez vous dans le 18ème de Jake Lamar, traduit de l’étatsunien par Stéphane Carn et Catherine Cheval, Rivages Thriller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *