La femme patiente d’Alain Gagnol

Une femme attend devant la maison d’un homme macho et égoïste, elle ne dit rien, ne demande rien. Entre ces deux personnes va se créer un rapport étrange fait de domination, d’humiliation mais qui domine ?
Alain Gagnol crée un mystère avec un début simple et fort. L’histoire est d’une grande limpidité mais parle sans avoir l’air d’y toucher de la soumission, la cruauté, l’indifférence à l’autre, la responsabilité, l’attachement…
On retrouve aussi un thème important d’Alain Gagnol, le parcours initiatique, la transformation. Dans ses trois premiers très bon livres, Alain Gagnol faisait le portrait d’hommes qui n’arrivaient pas à vivre, et essayaient désespérément de rentrer en contact avec le monde. Dans celui-ci, il décrit le chemin d’un homme qui a sa petite vie, égoïste, qui ne respecte pas les autres et surtout les femmes qu’il drague et jette, et qui, confronté à une altérité qu’il ne comprend pas, va devoir changer, s’ouvrir.
Mais à la différence de ses livres précédents, il essaie d’aller vers l’extérieur, son œuvre jusqu’à présent centrée sur le narrateur, s’excentre sur le personnage pivot de ce livre, soit la femme patiente, tout d’un bloc de violence rentrée. Alain Gagnol semble vouloir aussi s’ouvrir, il quitte légèrement la noirceur totale qui faisait sa force pour ne pas risquer l’asphyxie.
On est encore loin d’une franche rigolade, juste que Gagnol insiste moins sur la noirceur pour aller encore plus vers la simplicité à la limite du décharnement, limite qu’il ne franchit pas grâce à la force de ses personnages.
Son écriture est rapide, directe, faite de dialogues, et de courts passages entre peu de description. Toujours la volonté de retranchement de l’auteur qui crée un style très sec sans aucune fioriture, d’utiliser un vocabulaire simple à la recherche du mot juste.Un livre glaçant qui suit une ligne solide.
La femme patiente d’Alain Gagnol, le Cherche Midi, 2002

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *