Sournois de Alexandre Clément

sournois

Un adolescent qui grandit dans une cité et qui essaie de s’en sortir, le résumé de ce roman est simple. Mais au-delà de quelques clichés (la jeune d’origine Arabe en bute à sa famille et à son frère islamiste et voyou) l’auteur a un ton très personnel, grâce à une écriture proche du langage parlé qui est forte, surtout il évite d’abuser du langage argotique …

Lire la suite

L’étang de Thomas Labat

labat_letang

Livre court, froid, intéressant. Un roman à plusieurs personnages qui de près ou de loin vont se croiser. Des personnages qui sont tous en rupture, avec leur famille, avec la société, avec le passé. Ils vivent dans le souvenir, et tout semblent les mener à un étang où tout se joue et où tout s’est joué. L’auteur sait créer un mystère, on a envie de …

Lire la suite

Rouge, paire, impasse d’Ysa Dedeau

dedeau

Le mensonge est le sujet de ce livre étrange. Un homme fait croire à des femmes qu’il est un documentariste pour la télé. L’intrigue est presque dévoilée dès le départ comme si l’important était ailleurs, l’histoire est en partie inspirée de l’affaire Romand (cet homme qui a fait croire qu’il avait un bon travail alors qu’il était au chômage), soit comment quelqu’un s’invente une vie …

Lire la suite

Crédit revolver de Luc Baranger

Naked

Ça pourrait être une biographie, la vie d’un insoumis, sa révolte, le désir de la lutte armée, la trahison, la prison, la « réinsertion », la vengeance. Une histoire qui commence à un très bon rythme, comme un sprint, jusqu’à ce que le personnage se retrouve en prison après avoir été dénoncé. Cela crée une rupture dans le livre, dont le rythme se ralentit. Ça …

Lire la suite

Un roman pour midinettes, scènes cruelles de Thierry Reboud

reboud_midinettes

Un homme, Deogratias Martin, n’aime pas les enfants qui font du bruit, des mimiques, ça l’énerve alors il les tue. Ainsi peut-on résumer ce roman limpide et très drôle. Ca commence rapidement et l’auteur arrive à relancer sans cesse le rythme de ce road movie d’une grande simplicité. Les personnages sont tracés avec richesse, en commençant par le  » héros  » ce tueur d’enfant tellement …

Lire la suite