Racailles de Vladimir Kozlov

Racailles

Le livre est découpé en plusieurs nouvelles dont une qui a la taille d’un court roman. Nous sommes plongés dans une cité russe à l’époque de la Perestroïka, des adolescents s’emmerdent, boivent se battent, s’humilient pour tuer le temps. Il ne se passe pas grand chose mais la tension est permanente, la violence peut surgir à tout moment. L’écriture de Kozlov est puissante, sèche, le …

Lire la suite

Sournois de Alexandre Clément

sournois

Un adolescent qui grandit dans une cité et qui essaie de s’en sortir, le résumé de ce roman est simple. Mais au-delà de quelques clichés (la jeune d’origine Arabe en bute à sa famille et à son frère islamiste et voyou) l’auteur a un ton très personnel, grâce à une écriture proche du langage parlé qui est forte, surtout il évite d’abuser du langage argotique …

Lire la suite

Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte de Thierry Jonquet

jonquet_ilssont

« Pas d’états d’âme, il fallait réprimer. Le ministère de la Justice rétribuait Verdier pour cette tâche. Sinon l’ouvrier lambda qui avait vu sa voiture achetée à crédit partir en fumée, la mère de famille RMIste piégée par un autobus de la RATP enflammé par un cocktail Molotov ne comprendraient rien à la marche de la société. Ils exigeaient une sanction, à juste titre. » …

Lire la suite