Les poteaux de tortures d’Abdel Hafed Benotman

benotman_torture

Nous avons dit tout le bien qu’on pensait de cet auteur et on va continuer avec ce recueil de nouvelles. Nous lisons un certains nombres de romans noirs, parfois très bons, souvent intéressants mais un peu tièdes. Ce n’est pas le cas ici. La noirceur vous prend directement, physiquement. On pourrait parler de poèmes noirs plutôt que de nouvelles noires. Une sorte de mauvais sang …

Lire la suite

Eboueur sur échafaud d’Abdel Hafed Benotman

benotman2

Soit l’histoire du jeune Faraht et de la famille Bounoura, Faraht qui a prit un certain nombre de coups, et qui en donne beaucoup, c’est le cri d’un enfant puis d’un adolescent face à la violence paternelle et maternelle, la violence des flics, la violence de la misère, du racisme, Faraht qui rend tous les coups qu’il reçoit, qui se forme, se durcit, essaie malgré …

Lire la suite

Les Forcenés d’Abdel Hafed Benotman

Des nouvelles, très noires, très angoissantes, où la tendresse affleure souvent mais ne peut jamais arriver, laissant la violence seule se déchaîner.On trouve dès ces nouvelles l’amour de Abdel Hafed Benotman pour les mots, elles sont proches de la poésie, certaines très réalistes et quotidiennes, d’autres surprennent par une sorte de violence hallucinée. Les Forcenés d’Abdel Hafed Benotman, Rivages/Noir, 2000, paru d’abord aux éditions Clô

Abdel-Hafed Benotman, 2004

Je m’entretiens avec Abdel Hafed Benotman à la Cambuse du noir de Valence BM : Comment êtes-vous arrivé au roman noir ? Abdel Hafed Benotman : Par hasard. A l’origine, j’écris du théâtre, et comme j’ai un parcours carcéral, parce que j’ai fait un petit peu de prison, mon ex-femme a donné des nouvelles à des éditeurs et un éditeur l’a édité et l’a revendu …

Lire la suite